ven. 03 mai | MJC Haut-du-Lièvre

Les Contoirs de l'Être-Ange Robert (spectacle SLAM)

Spectacle de SLAM proposé par Tanguy R. BITARIHO
Les inscriptions sont closes
Les Contoirs de l'Être-Ange Robert (spectacle SLAM)

Heure et lieu

03 mai 2019, 20:30 – 04 mai 2019, 23:00
MJC Haut-du-Lièvre, 854 Avenue Raymond Pinchard, Nancy, France

À propos de l'événement

La Maison des Jeunes et de la Culture Haut-du-Lièvre « Agitatrice de Culture et de Citoyenneté » présente :

SPECTACLE SLAM* : "Les Contoirs de l’Être-Ange Robert" de Tanguy R. BITARIHO.

VENDREDI 3 MAI 2019 à 20h30 – MJC Haut-du-Lièvre.

Billetterie :

Tarif unique : 3€ (en prévente à la MJC Haut-du-Lièvre)

Tél : 03.83.96.54.11

Courriel : programmation@mjc-hdl.com

Tanguy , (ah non… il ne s’agit pas de celui attaché au domicile familial : Comédie « Tanguy », d’Étienne Chatiliez) slameur/conteur est né au Burundi et a grandi en Belgique. Adolescent, il partage sa jeunesse entre la Belgique, la France et son pays natal, lui ouvrant une première porte vers la poésie.

Être ballotté entre deux cultures, « étranger partout et chez soi nulle part », fera de lui un « habitant de nulle part », « originaire de partout » comme il aime le dire. Ces voyages lui ont inspirés un de ces premiers poèmes : « Habitants de nulle part, originaire de partout. » Poème qu’il s’est fait tatoué sur le bras. C’est lors d’un tournoi SLAM de poésie au Lycée qu’il fera ses premières armes.

Jeunes et poète à ses heures perdues, c’est à la Fac de Lettres de Nancy que se fera le déclic en voyant s’illustrer plusieurs conteurs sur scène. Enfin, l’impulsion qu’il attendait tant !

Car, les mots, il les a : dans la peau. Depuis son jeune âge, il écrit puis il découvre le slam* par l’intermédiaire de son parcours universitaire et la très connue et fréquentée scène nancéienne « Kwafe Slam» organisée par l’association « Ti piment » et qui se déroule les premiers mercredis de chaque mois au café Le Royal (rue de Mon-Désert 54000 Nancy).

« Pour moi le Slam* c’est un espace de poésie, où se rencontre tous les genres, en 3 minutes, si tu veux chanter tu peux, lire ton petit bout de poème, ton recueil de nouvelles, tu es aussi libre. J’ai commencé par le Slam* mais je me défini aujourd’hui davantage comme un conteur, car j’ai besoin d’un fil rouge, j’aime bien que l’on m’amène quelque part » explique-t-il. La vie de tous les jours et les anecdotes de la vie sont ses thèmes de prédilection, et Mc Solaar, Keny Arkana, Gaël Faye, ses références.

« Je trouve chez eux la plume, le jeu de mots, et parfois un velours, de la tendresse, le déchaînement.. » Moi je n’ai pas cette « colère », je suis une guimauve. Quand on met une guimauve sur le feu, elle devient plus dure…en fait moi je suis la partie dure de la guimauve »

Et pourtant, on est « renversé » de voir l’aisance avec laquelle les mots s’enchaînent, la passion l’anime et l’énergie l’envahit quand il se trouve sur scène. Il confie que c’est l’endroit où il explose, où il se libère, où il a envie de sortir de lui même et de se lâcher ».

Tanguy, est un artiste slameur talentueux avec une personnalité atypique, charismatique même.

Son talent ayant fait écho, il anime aujourd’hui en Lorraine des ateliers pour apprendre au public jeunesse à manier la plume (Le labo des Histoires) et fait partie des membres organisateurs de la Scène Kwafé Slam à Nancy. Tanguy revient sur un territoire qu’il connaît bien : « Le Plateau de Haye », puisqu’il y a travaillé quelques mois en service civique dans une association d’animation socioculturelle et d’éducation populaire.

C’est tout naturellement qu’il nous invite à son spectacle qui aura lieu le vendredi 3 mai 2019 à 20h30 à la MJC Haut-du-Lièvre. Entièrement écrit par ses soins : « Les Contoirs de l’Être-Ange Robert » , ce spectacle raconte un personnage principal qui prend conscience qu’il est dans le coma. Du fond des « ténèbres » de son coma, il ne songe qu’à se réveiller, à ne pas s’oublier. En perte de lui même, en perte de ses mots, c’est à travers les autres maladies de l’hôpital qu’il va se découvrir.

Il dépeindra sous forme de poème slamé les portraits d‘enfants qui pour cause de maladies diverses se retrouvent à l‘hôpital. Les adultes seront les spectateurs et les témoins de leurs réflexions. En l‘espace d‘une heure, Tanguy partagera avec le public les maux des mots des enfants. Une scène d‘une étonnante richesse en perspective, à voir absolument !

« Si le silence est d’or et la parole est d’argent, échangez-moi un peu de votre or contre un peu de mon argent » Citation d’une scène slam* de Tanguy R. Bitariho.

Les Contoirs de l’Être-Ange Robert c’est aussi un livre qui paraîtra tout prochainement et que Tanguy présentera lors d’un échange avec le public à l’issue du spectacle.

AU FAIT C’EST QUOI LE SLAM* ?

(explication de l’association Ti Piment)

« Le mot ‘’slam’’ vient de l’argot américain, et signifie ‘’claquer’’.

Le slam, c’est de la poésie ouverte à tous, qui claque quand on la dit, en rythme et en rimes. Dans le cadre de la poésie orale et publique, il s’agit d’attraper l’auditeur au vol avec les mots, les images, afin de le séduire, l’émouvoir. Le slam donne la possibilité à tous de dire de la poésie, à l’occasion de soirées organisées dans des cafés et des lieux publics. Qu’il soit lu, récité ou improvisé, le slam correspond à un moment au cours duquel on peut dire n’importe quelle forme de poésie : rimée ou pas, métrée ou pas, qu’importe la forme pourvu que l’expression et les émotions soient au rendez-vous. C’est une poésie de l’instant, qui n’a pas vocation à dépasser le cadre de cet instant. La scène slam est un lieu de vie, d’échange, de réactions spontanées, d’expérimentation et de tolérance. Elle permet de reconstituer un tissu social, aujourd’hui mis à mal par les inégalités, la violence et l’incompréhension dans notre société ».

Vous pouvez découvrir cette pratique le 1er mercredi de chaque mois au café "LE ROYAL" (rue Mon Désert à Nancy) où FRED et TANGUY officient comme toujours aux inscriptions et à l'animation de cet événement incontournable de la scène SLAM nancéienne. .

Partager cet événement